Intégration de données hétérogènes et raisonnement spatial pour l’aide à la localisation des victimes en montagne

Heterogeneous data integration and spatial reasoning for localizing victims in mountain area

logo

Le projet CHOUCAS est un projet collaboratif de recherche visant à répondre à un besoin exprimé initialement par le PGHM de Grenoble pour l'aide à la localisation des victimes en zone de montagne. Le projet est coordonné par l'équipe COGIT du laboratoire LASTIG de l'IGN en partenariat avec les équipes STeamer du LIG et MOVIES du LIUPPA ainsi que le PGHM de Grenoble. Le projet est financé par l'ANR pour une durée de 42 mois (2017-2020).

En savoir plus

The project CHOUCAS is an interdisciplinary research project aiming to respond to a need expressed by the PGHM of Grenoble to help localising victims in montain area. The project is leading by COGIT team from IGN involving three partners: the STeamer team of the Grenoble Informatics Laboratory (LIG) and the MOVIES team of the Computer Science Lab. of the University of Pau and Pays de l’Adour (UPPA) as well as the High Mountain Gendarmerie Platoon of Grenoble. CHOUCAS is funded by the French National Research Agency.

More

Présentation du projet

Project description

Plus de 15000 demandes de secours en montagne sont recensées annuellement en France. Les Pelotons de Gendarmerie de Haute Montagne (PGHM) sont les principaux acteurs du secours en montagne. La localisation de la victime pendant la phase d’alerte repose sur un dialogue entre le requérant (personne qui donne l’alerte, qui peut être la victime ou un tiers) et les secouristes, et s’appuie sur la recherche manuelle d’indices géographiques dans différentes sources de données ainsi que sur le savoir-faire des secouristes. Cette recherche d’indices s’inscrit dans un processus de raisonnement, qui consiste à formuler des hypothèses à partir des premières informations fournies par le requérant, à les affiner progressivement au fil du dialogue et de l’analyse des données, puis à déduire la localisation la plus probable de la victime.

Plusieurs éléments compliquent cette tâche de localisation. Du côté de la victime, la faible connaissance de la montagne et de la géographie des lieux, les imprécisions dans la description de l’itinéraire emprunté et la peur font que la description de sa localisation est imprécise et pas toujours fiable. Du côté des secours, mentionnons l’hétérogénéité des données sur lesquelles ils s’appuient pour la prise de décision : données multi-sources (données institutionnelles ou communautaires) et multi-formats (cartes, topo-guides de randonnées en format papier, données vectorielles). L’outillage logiciel permettant de combiner des sources de données géographiques hétérogènes sur lesquels il serait possible de mener des raisonnements déductifs est encore très peu développé. Par ailleurs, si les solutions reposant sur l’utilisation de smartphones se développent, elles présentent des inconvénients parfois rédhibitoires : d’une part elles supposent que le requérant soit au même endroit que la victime, d’autre part elles impliquent des contraintes d'équipement, de couverture réseau de données, d'installation d'application ou d'aptitude technique du requérant (qui par ailleurs risque de ne pas être en plein possession de ses moyens). Dans les cas où ces technologies ne s’appliquent pas, pouvoir exploiter conjointement des sources de données hétérogènes comme support à la décision offre un potentiel très prometteur.

Dans ce contexte, le projet CHOUCAS a pour objectif de proposer des méthodes et des outils permettant de constituer et enrichir des données géographiques issues de sources hétérogènes, et des modèles de raisonnement afin de favoriser le processus de décision dans le contexte de la localisation des victimes en montathne. L’enjeu est donc d’améliorer la capacité de réponse à une alerte. Nous émettons l’hypothèse qu’un outil de géovisualisation intégrant des techniques de fusion de données, de raisonnement flou et d’analyse spatiale peut y contribuer.

More than 15,000 SOS messages in mountain areas are counted every year in France. However, despite recent technological advances in positioning systems and the increasing number of geo-applications, locating victims during the alert is still an issue for rescue teams. Poor knowledge of mountain, inaccuracies in description of the used paths and spatial environments are some factors making the location a difficult step which can be improved by using multi-sources data. The project CHOUCAS is interdisciplinary involving researchers in geographic information sciences, computer science and automatic language processing. The aim of the project is to provide methods and tools for enriching, structuring, querying and visualising spatial data coming from heterogeneous sources and reasoning to help the rescue teams to speed up the phase of victims location and to better estimate a probable location area.

Consortium

Consortium

IGN, COGIT

L'équipe COGIT (cartographie et géomatique) de l'IGN effectue des recherches sur la qualification et l’interopérabilité des données géographiques, l’analyse spatiale et la géovisualisation.

Les participants au projet sont :

COGIT team from IGN, the French National Mapping Agency, is in charge of research related to management, diffusion, representation, and use of geographic information, and particularly vector data.

Project members:

Movies, LIUPPA

MOVIES est une équipe du LIUPPA qui s’intéresse à la fois aux environnements logiciels et aux méthodes et outils de modélisation, simulation, analyse et visualisation informatiques propres aux domaines d’application visés que sont (de façon non exhaustive) l’aéronautique, la mobilité et le génie pétrolier.

Les participants au projet sont :

MOVIES is a research team of LIUPPA. The team focuses on both the design of software environments and computer modeling, simulation, analysis and visualization methods and tools for difrent fields of application such as aeronautics, mobility and petroleum engineering.

Project members:

STeamer, LIG

STeamer est une équipe du LIG. Elle s’intéresse à la spécification de méthodes et d’outils pour la conception et le développement de systèmes d’information spatio-temporelle basés sur le Web.

Les participants au projet sont :

STeamer is a research team from LIG. Its research is focuses on the specification of methods and tools for the design and development of web-based spatiotemporel systems.

Project members:

PGHM

Le PGHM de Grenoble a un double rôle dans le projet : celui de contributeur et celui d’utilisateur final.

Les participants au projet sont :

PGHM from Grenoble has a both the role of contributor and end user.

Project members:

  • adjudant Olivier Favre

Actualités

News

  • Démarage des travaux scientifiques 2017
    Starting project 2017
  • Réunion de lancement

    Kick off meeting

    17 Mars 2017

    March 17 2017

    Réunion plénière avec tous les partenaires

    Meeting with all partners

  • Recrutement doctorants en cours

    PHD Student Positions

    Pour octobre 2017

    For September 2017

    STeamer

  • 2018

Galeries

Galerie d'images, vidéos et présentations illustrant les résultats du projet.

Galleries

Gallery of pictures, videos et presentations illustrating the results of the project.

Publications

Liste des publications du projet.

List of publications related of the project.

Articles de revue

Journals Papers

Actes de conférence

Conference papers

Livres et chapitres de livres

Books and chapters

Posters

Posters

Livrables

Deliverables

  • Livrable 0.4 : Définition fil rouge Télécharger le document